Share On

Jump To

Jump To Section

Share On

Jump to
    Add a header to begin generating the table of contents

    Jump To

    Jump To Section

    Trouver un cabinet vétérinaire compétent pour les animaux de votre refuge

    A veterinarian in a white coat holds a stethoscope.

    You can also read this resource in English here!

    leer en español aquí!

    Traduit par un.e volontaire
    Cette ressource a été traduite par une intelligence artificielle et adaptée par Hélène Diu, traductrice, pour le compte du Réseau national des refuges animalistes, dans le cadre de notre programme de traduction bénévole. Voulez-vous nous aider à traduire nos ressources ? Contactez-nous ici!

    Si vous envisagez de créer un sanctuaire pour animaux, une tâche essentielle avant d’ouvrir votre structure est d’identifier un vétérinaire capable de fournir des soins adéquats et compatissants à chaque espèce que vous envisagez d’accueillir, en particulier dans les situations d’urgence. Un excellent vétérinaire de ville ne saura pas forcément s’occuper d’une dinde ou d’un cochon; chaque vétérinaire a ses spécialités, et des connaissances parfois limitées des autres espèces animales.

    Vous devez absolument vous assurer les services d’un ou une vétérinaire attitrée (ou plusieurs si nécessaire) pour effectuer les bilans de santé, prescrire les vaccins et les médicaments, effectuer les analyses de laboratoire, poser un diagnostic, établir les documents demandés par les autorités, effectuer un acte chirurgical… Le vétérinaire assurera également, si nécessaire, des soins de fin de vie compatissants.

    Plus facile à la campagne? Ce n’est pas si simple.

    En zone rurale, il est assez facile de trouver un service vétérinaire pour les animaux d’élevage de grandes espèces comme les porcins et les bovins, mais les difficultés surgissent lorsqu’il s’agit de trouver un vétérinaire familier des soins de longue durée empreints de compassion; de nombreux vétérinaires agricoles ont en effet pour principal objectif d’aider efficacement les troupeaux d’animaux à atteindre l’âge de l’abattage, sans se soucier de leur santé à long terme ou de leur confort. Même si vous trouvez un vétérinaire qui a des dizaines d’années d’expérience avec les vaches ou les cochons, il est fort probable qu’il ou elle n’ait jamais eu l’occasion de travailler avec une Prim’holstein de 18 ans ou un cochon Large White de 10 ans, et vous constaterez peut-être sa surprise (voire même sa légère appréhension) devant la taille de ces animaux! Il peut être particulièrement difficile de trouver un∙e vétérinaire qui soit à l’aise avec les cochons adultes de grande race.

    Les animaux d’élevage ayant été sélectionnés pour une croissance rapide et dans le but de mourir après une vie plus courte que leur vie naturelle, même les vétérinaires sensibles à votre cause peuvent avoir des connaissances limitées en matière de soins à long terme; au demeurant, le sujet même de ces soins est un domaine extrêmement peu étudié. Par exemple, les porcs de grande race sont parfois atteints du syndrome du stress porcin, mais la littérature sur les normes de soins à long terme pour cette affection potentiellement mortelle est difficile à trouver. L’euthanasie est souvent recommandée, sur la base d’un rapport coût-efficacité, pour de nombreuses maladies chroniques pour lesquelles il existe pourtant des alternatives en matière de soins.

    Le cas particulier des oiseaux

    Les volatiles issus de l’élevage industriel peuvent également être assez difficiles à soigner. Les poules, par exemple, ont une très forte probabilité de souffrir d’un oviducte bloqué et d’un cancer de l’ovaire ou de l’oviducte. Étant donné que peu de gens s’efforcent de s’occuper des poules pendant toute la durée de leur longue vie naturelle, de nombreux vétérinaires n’ont pas de connaissances pratiques sur les symptômes et les soins appropriés pour ces conditions débilitantes. En raison de tous les défis auxquels les oiseaux dont vous vous occupez peuvent être confrontés, il est important de trouver un vétérinaire qui, au minimum, est spécialisé en médecine aviaire et examine régulièrement des oiseaux. Si vous pouvez trouver un vétérinaire aviaire certifié par une association professionnelle dans votre région, c’est l’idéal, car cela indique un niveau avancé d’éducation en médecine et en chirurgie aviaire et un renouvellement régulier de la certification. Aux États-Unis, rien n’empêche les vétérinaires de faire de la publicité pour leurs compétences dans le traitement de diverses espèces d’animaux, y compris d’oiseaux allant des cailles aux perroquets, en passant par les poules, canards et autres volatiles de basse-cour. Une certification par une association professionnelle démontre un niveau réel d’aptitude et d’expérience – il vaut plus que des mots! Il se peut malgré tout que le vétérinaire aviaire expérimenté de votre région ait plus d’expérience avec les perroquets qu’avec les poules et les dindes. Dans ce cas, assurez-vous simplement qu’il traitera les résidents de votre sanctuaire avec le même soin et le même respect que le cacatoès bien-aimé d’un client.

    Critères de sélection d’un∙e vétérinaire

    Si possible, commencez votre recherche de vétérinaire avant de lancer officiellement votre propre sanctuaire, en demandant conseil aux sanctuaires et refuges de votre région. À qui ces refuges font-ils appel? Leur vétérinaire accepte-t-il de se déplacer et sur quelle distance? Leur vétérinaire est-il sensible à la cause animale et, pourquoi pas, offre-t-il en conséquence des soins compatissants à coût réduit? Si les sanctuaires et refuges de votre région ont du mal à trouver de bons soins vétérinaires, demandez-vous si l’endroit que vous envisagez convient pour votre refuge.

    Vous pouvez également contacter le conseil de l’ordre des vétérinaires de votre pays pour obtenir des recommandations en matière de soins pour les types d’espèces que vous envisagez de prendre en charge. Il existe peut-être dans votre région une école vétérinaire susceptible d’accueillir les résident∙e∙s de votre sanctuaire et de leur prodiguer des soins d’urgence de qualité.

    Il est recommandé d’établir un programme de soins pour toutes les espèces d’animaux que vous prévoyez de secourir. Ce programme devra être soumis aux vétérinaires potentiels que vous avez identifiés; idéalement, les vétérinaires qui accepteront de travailler avec vous signifieront leur engagement en signant ce programme de soins. Ils et elles doivent connaître le niveau de soins que vous attendez, ainsi que les possibles difficultés auxquelles ils pourraient être confrontés en tant que vétérinaires attitrés de votre organisation. Ils doivent également connaître l’objectif de votre organisation et les lignes directrices en matière de compassion que vous avez établies pour votre structure, même si vous ne trouverez pas nécessairement un vétérinaire qui partage personnellement vos opinions en ce qui concerne les résident∙e∙s de votre refuge.

    Certains refuges ou sanctuaires rendent visite aux vétérinaires pressentis et leur exposent la mission de leur structure, ainsi que les niveaux de soin et les traitements attendus, avant même que le ou la vétérinaire ne traite un résident. Cependant, tous les sanctuaires n’ont pas le luxe d’avoir le temps de choisir un vétérinaire.

    Si vous cherchez un∙e vétérinaire capable de traiter des animaux d’élevage de grande taille, lui sera-t-il possible d’accéder relativement facilement aux installations qui peuvent être nécessaires en cas d’urgence, notamment des machines IRM de grande capacité? Sera-t-il en mesure de vous aider si un∙e résident∙e de grande taille doit être déplacé∙e dans une situation d’urgence? Sera-t-il à l’aise pour prodiguer des soins de fin de vie avec compassion? Apportera-t-il à vos résidents le même niveau de soins qu’il prodiguerait à un chat ou à un chien?

    Les vétérinaires équins peuvent être capables de prodiguer certains soins à des mammifères d’élevage de grand gabarit, mais vous devrez vous assurer qu’ils sont en mesure de fournir des soins complets pour chaque espèce de pensionnaire, s’ils constituent votre seule option. Il est très possible que vous ayez besoin de plusieurs vétérinaires en fonction de l’éventail des espèces dont vous vous occupez, et de l’emplacement de votre sanctuaire.

    Si vous avez du mal à trouver un vétérinaire pour les oiseaux de votre refuge, l’Association des vétérinaires aviaires (AAV) propose un outil qui vous permet de rechercher les praticiens membres de l’AAV dans le monde entier.      

    Une fois que vous aurez trouvé des soins vétérinaires appropriés pour vos pensionnaires, il est important de maintenir une bonne relation avec vos vétérinaires. Comment? Lisez ce qui suit.

    SOURCES:

    Comment créer un sanctuaire pour animaux | Best Friends

    Comment créer une ferme-refuge | Farm Sanctuary

    Article Tags

    About Author

    Get Updates In Your Inbox

    Join our mailing list to receive the latest resources from The Open Sanctuary Project!

    Continue Reading

    Screen-Shot-2022-01-05-at-9.33.50-PM-1024x730

    Evaluating Llama And Alpaca Poop: What’s The (Fecal) Matter?

    Learning about what is normal versus abnormal llama and alpaca poop can help you provide better care for your residents, even saving lives in some instances!
    Skip to content